Le racisme, composante de l'Etat français : le racisme anti-belge

Racisme français

 

PLAN

1 Faits

2 Documents

 

1 Faits

1988

Carnaval mouvementé à Treignes, AL 22/02/1988

 

Vers 4h40, r. du Terniat, un habitant de la rue signalait à la gendarmerie de Cul-des-Sarts que des jeunes français se bagarraient durement aux abords de son domicile.”

 

1990

Ph. M. , Fransen zaaien terreur, Het Laatste Nieuws, 8/9-9-1990

 

“Het zuiden van West-Vlaanderen leeft in diepe onrust.  Jonge gangsters uit het verpauperde noorden van Frankrijk zijn hier alweer volop bezig auto’s te stelen et winkels te plunderen om met de opbrengst ervan tot in Nederland drugs te gaan kopen.”

 

1987

Des ”casseurs” étaient venus de France à Florenville, AL 24/03/1987

 

1998

Olivier Rayp, Les Saint-Aubin réunis en Loire-Atlantique, VA 12/08/1998

 

Un couplet était spécialement consacré aux Florennois: “Maintenant qu’les Belges sont là, Ca agrandit l’équipe, Et quand leur tour viendra, Nous aussi on aura la frite.”

 

2002

P.C., Les bourgmestres désarmés devant les rave parties, AL 18/07/2002

 

Sans autorisation, des ravers français ont envahi le week-end dernier des terrains non loin de Laiche (Gaume). Ils ont non seulement dégradé ces parcelles mais parmi les déchets, on a aussi trouvé des seringues.

On a appris que la rave party de Laiche avait été organisée par des Français de Paris et de Reims.

S’ils se sont « repliés » sur le Sud-Luxembourg, c’est après avoir essuyé un refus dans la région de Dinant.

 

2002

Nassogne / Concert à Grune – Les ravers français sont en vue, le bourgmestre s’y oppose, AL 12/09/2002

 

Arrêté d’interdiction pris par le bourgmestre de Nassogne, M. Sépul, à l’encontre des organisateurs strasbourgeois.

M. Sépul : « Ils ne se csontentent plus de s’installer en bordure de leur frontière, côté belge, où ils ont déjà essuyé des refus. Ils sont déjà à Nassogne ! ils montent et avancent dans le pays ! »

 

1979

C.I., Les blagues belges, pourquoi?, PP ? 16/08/1979

 

Les Français font partie de ces peuples qui, durant des siècles, constituèrent une puissance mondiale de premier ordre et qui en quelques années se retrouvent au second plan.  Il semble difficile, pour beaucoup de Français, surtout pour les intellectuels, d’accepter que la conquête de l’espace s’est faite sans eux, que leur pays abrite le plus d’alcooliques d’Europe, que les athlètes français se font laver le nez dans les compétitions internationales, et pardessus tout que, dans la vieille Europe dont ils furent longtemps le pivot culturel et économique, la France actuelle est nettement supplantée par l’Allemagne occidentale.  Blessés dans leur amour-propre, les dirigeants français ont réagi par des sursauts d’orgueil gaulliens : le retrait de l’O.T.A.N., la construction du paquebot qui, avec un culot malséant, fut appelé – France » (comme si, outre-Atlantique, on nommait la navette spatiale « Etats-Unis d’Amérique ») et dont l’exploitation s’avéra trop coûteuse, et, enfin, n’oublions pas la fin prévisible de Concorde. Ce bel avion qui, de la bouche même de ses promoteurs, devait porter dignement la réputation de la France au prix de dizaines de milliards de FF soutirés à la collectivité.  Malheureusement, il n’y a plus de quoi financer de telles entreprises.

 

Dans ce contexte dégradant, il n’y a plus qu’une manière de se sentir supérieur, c’est de s’illusionner sur ses qualités en ridiculisant les peuples avec lesquels on est souvent en contact et qui ne sont culturellement pas trop divergeants.

 

Il reste à espérer que ces sarcasmes n’entrent pas dans les mentalités au point de susciter des actes racistes comme ceux commis dans une école parisienne où un jeune entant fut tabassé parCE qu’il a ;le seul défaut d’être un « sale Belge ..

 

DOUCE FRANCE…, LB (s.r.)

 

A force de raconter ces « histoires belges » qui les aident à penser tellement de bien d’eux-mêmes, on se console comme on peu, nos voisins du sud en arrivent parfois à devenir franchement impossibles.

Témoin la mésaventure survenue récemment à un groupe d’une dizaine de jeunes Belges, en vacances en Aveyron.  Ils avaient retenu une table dans un petit restaurant de Salles-Caran où ils s’attablèrent comme convenu et se virent servir une entrée.

Comme ils s’apprêtaient à choisir le plat de résistance, la patronne, débordante de cet esprit que la France aime croire que le monde lui envie (beaucoup d’étrangers poussent l’humour jusqu’à ne pas la détromper) déclara : «Vous êtes Belges, vous mangerez des frites et du ‘beefsteack’».

Après avoir souri de cette exquise plaisanterie, les jeunes Belges insistèrent pour commander autre chose.  Pas question.  La patronne tenait à son « Belges égale frites ».

En désespoir de cause, ses clients décidèrent de payer les entrées et d’aller finir ailleurs leur repas.  Le patron s’en mêla : « Vous avez réservé, vous mangerez ici.  Sinon, j’appelle la police !»

Mais appelez-la, rétorquèrent nos compatriotes, soulagés. Làs, les agents embarquèrent quatre d’entre eux.  Le chef de groupe voulut protester: il fut giflé. « Vous vous croyez au temps d’Hitler ?», dit-il au policier.  Celui-ci le frappa brutalement et une jeune fille qui tentait de s’interposer fut giflée à son tour. Finalement, on les relâcha, sans plus.

Le groupe se rendit aussitôt à la préfecture de police de Rodez, afin de déposer plainte.  Ils furent reçus par un gradé qui les assura que les coupables seraient réprimandés mais leur demanda de ne pas porter teinte, «afin de ne pas nuire à la réputation de la France».

Les jeunes gens, se refusant de porter à celle-ci pareil coup de grâce, les Français s’en chargeront bien, acceptèrent de passer l’éponge.

De toute manière, nos voisins sont incorrigibles et puis, sans qu’ils le soupçonnent, ils nous font tant rire qu’on peut bien leur pardonner.

 

 

La dernière histoire française, LB 10/06/1988

 

La Fédération nationale belge des transporteurs routiers invite tous ses adhérents à lui envoyer « les amendes prohibitives » encourues en France depuis le 1er’ janvier 1987.  Elle rassemble un dossier solide en vue d’une action intitulée « Amendes en France, ras le bol» !

La fédération ne conteste pas, bien sûr, le fait que les infractions au code de la route soient sanctionnées.  Mais elle estime que « le niveau atteint en France frise l’abus de Pouvoir et fausse la concurrence ». « Tout prétexte, même futile, est bon pour verbaliser les routiers belges », affirme la fédération qui donne des exemples pour montrer que l’on atteint « le sublime dans l’absurde».  Un routier belge peut prouver qu’il a été condamné pour excès de vitesse un jour où son véhicule était au garage !

De plus, le montant maximal de l’amende, soit 900 FF, est allégrement dépassé, selon la fédération. Elle rapporte qu’on à demandé à certains de ses membres 5.000 FF (environ 33.000 FB), à payer immédiatement et en liquide comme «caution libératoire».  Elle peut être récupérée… après procès et frais de justice importants. « Ces amendes grèvent sérieusement le prix de revient du transporteur belge, conclut la fédération.  Cette pratique a pour nom protectionnisme.»

C’est peut-être une application du slogan deuil.  Le Pen : « Les Français d’abord. »

 

1988

André Jacqmain /architecte et idiot/: l’architecture belge est comme son peuple, laide et vieille, LS 28/11/1988

 

1989

Ils nous brocardent, mais ils nous aiment, LB 20/06/1989

 

A l’égard de quel pays les Français ont-ils le plus de sympathie ? Vous avez deviné : c’est pour la Belgique, ses frites, ses accents, ses artistes qui deviennent Français quand ils ont du talent.  Malgré les blagues – dont certaines sont drôles, avouons-le puisqu’on est de bonne humeur – septante-six (pardon soixante-seize) pour cent de nos voisins trouvent notre pays « sympathique ou plutôt sympathique », selon un sondage réalisé dans l’ensemble de la France et diffusé par l’agence Associated Press .

Cela nous place devant le Luxembourg (71 p.c.), les Pays-Bas (70 p.c.), l’Espagne (70 p.c.), etc.  Les Etats-Unis obtiennent 62 p.c. d’opinions favorables.  La Grande-Bretagne, avec 59 p.c., arrive derrière le Canada, la Suède, la Pologne et bien d’autres.

Un glaçon nommé Thatcher dans l’Entente cordiale

A l’autre bout de l’échelle, les Français trouvent que l’Iran est un pays antipathique (53 p.c.), devant la Libye (42 p.c.), la Syrie (28 p.c.), l’Irak (22 p.c.) et l’Union soviétique (21 p.c.). Pourtant, Gorbatchev est deuxième au hit-parade des personnalités étrangères les plus sympathiques, avec 51 p.c. Il est précédé par le pape Jean-Paul II (67 p.c.) mais devance nettement le président américain.  Les temps changent.

 

 

2 Documents

 

1979 - Les racistes français Mina et André Guillois publient des "Histoires belges et méchantes" (sic) (au "Livre de Poche" !)

1979 - Coluche, un raciste

(in: P.P.?, 02/08/1979)

1979 - campagne raciste de blagues belges en France soutenue par l'Etat et ... volontiers menée par une population dont un tiers avait collaboré avec les Nazis

(in: P.P.?, 02/08/1979)

Translate »
Share This